All news

Création musicale - Raphaël Hénard

Raphaël Hénard 1377 - 2031

Création musicale - Raphaël Hénard

Création musicale - Raphaël Hénard

© Jonathan Martin
Published at 20 Novembre 2019
Performance de Raphaël Hénard, le dimanche 24 novembre, de 14h à 17h

Raphaël Hénard 1377 - 2031

 

21-24 novembre 2019
Villa Arson & Musée national Marc Chagall

 

Dans le cadre de sa résidence de recherche de 3eme cycle à la Villa Arson, Raphaël Hénard vous donne quatre rendez-vous du 21 au 24 novembre 2019.

 

« Ce que j’aime dans la musique de Petula Clark, c’est son spectre » – Glenn Gould

21.11 – 21h, Villa Arson, grand hall

Choeur synthétique d’adolescentes (soprano et alto), stroboscope.

La pièce rapproche les affects présents dans la dance et la musique sacrée du XVIe siècle.


22.11 – 10h, Villa Arson, grand amphithéâtre

Mur de bruit par figures fractales.


23.11 – 8-20h, Villa Arson, atelier dessin

Descente / Histoire de la techno, 2019–1986. 

Chronologie inversée de l’évolution historique de la techno en un mix continu de 12h. 

Premier disque de 2019 joué à 8h du matin, dernier disque de 1986 joué à 8h du soir.                                                                                                                                                                                               

DJs : Julien Carpentier, Maxime Denuc, Raphaël Hénard, Simon Nicolas.


24.11 – 14-17h, Musée national Marc Chagall, auditorium
Continumm constitué de micro-grains de 200 oeuvres de la fin de la Renaissance.

Accès libre sur présentation d'un billet d'entrée au musée. Entrée gratuite pour les étudiants.

----

Le travail de Raphaël Hénard met en jeu les limites perceptives et affectives de la musique en tant qu’expérience collective. Il prend la forme de concerts ou de performances dans lesquels le son, dénudé de tout ornementation, se constitue à partir d’éléments primitifs de la matière musicale : formes d’ondes pures, feedback, bruit blanc, saturation harmonique. Sa démarche se nourrit de la culture rave, du cinéma, de la psychiatrie et d’une certaine philosophie du désir.

En résidence de recherche en troisième cycle à la Villa Arson, il travaille à l’élaboration d’une théorie esthétique de la musique comme matière mentale, dans les temps qui précèdent et succèdent son existence dans l’espace.

Raphaël Hénard vit à Paris. Il est diplômé de l’école de cinéma La Fémis. Ses performances ont été jouées au Centre Pompidou, au Palais de Tokyo à Paris et au Cell’s project à Londres. Depuis 2008, il est membre du duo de musique électronique Plapla Pinky, et s’est produit dans de nombreux festivals (Villette Sonique et Siestes électroniques à Paris, Sonar Festival à Barcelone, Skanu Mežs festival à Riga, Today’s art à la Haye, Superdeluxe à Tokyo…). »